Dans une interview réalisée en juillet 2006, Cyrille Tricard, responsable de la caravane publicitaire,déclarait :“La caravane, c’est avant tout 220 véhicules, 48 marques et 600 personnes. Chaque spectateur recevra au moins un objet publicitaire.On atteint ainsi des records. Ceci permet de coller à l’image de générosité des marques qui participent à cette course. Elles sont toutes de nature différente (alimentation, services, pneus, stylos,marques automobiles,etc) et l’on constate une grande fidélité de nos partenaires puisque 70 %de ces sociétés étaient présentes les années précédentes”.

Il existe en premier lieu des règles très strictes édictées par l’organisateur du Tour :

> Tous les objets proposés par les annonceurs doivent être validés en Commission de Sécurité qui les examine sous les angles sécuritaire, image véhiculée et qualité.

Mais cela ne suffit pas pour assurer le succès d'un objet auprès du public.
Tout objet doit être universel c'est-à-dire convenir à tous les récipiendaires (femmes, hommes ou enfants). Offrir des objets de qualité et non des gadgets qui ne serviront que peu ou décevront le receveur avec toutes les conséquences au niveau de l’image de marque. Ainsi vaut-il mieux éviter, par exemple, les casquettes ou visières en papier pour des raisons de fragilité...

Il est indispensable de prévoir les quantités nécessaires. Il faut environ 5 000 objets par voiture et par étape soit un minimum de 100 000 par véhicule et 600 000 pour une équipe de 6 voitures pour l’ensemble du tour. C’est un investissement important mais les retours sont réellement forts tant au niveau des consommateurs à titre individuel qu’à celui de responsables de marques.

Autre élément important : il n’est pas nécessaire d’avoir plusieurs objets différents pour une même opération bien au contraire. Il ne faut pas “égarer” le consommateur et compliquer la distribution. Il convient que la marque s’approprie un objet et le conserve plusieurs années créant une forte mémorisation.
Les objets les plus demandés : casquettes, bobs, chapellerie, instruments d’écriture et produits ludiques.