Le soir de sa sortie, Windows intervient sur TF1 à travers un spot dirigé par Flavie Flament qui présente le nouveau système et ses nouvelles applications. Ce spot en prime time est intervenu après une semaine de teasing sur TF1. En même temps, a eu lieu sur le parvis de la défense à Paris, un feu d'artifice digne de celui des Jeux olympiques sans oublier les 2000 points de vente vente aux couleurs de Windows Vista et les 4000 revendeurs formés pour en vanter les mérites.

Fin novembre, l'éditeur de logiciels avait déjà lancé une première salve en mettant sur le marché la version entreprise de Windows Vista. Cette fois, Microsoft vise les ordinateurs installés dans les foyers. En France neuf millions d'ordinateurs personnels sont capables de recevoir la version de base du nouveau système d'exploitation. Mais seulement trois millions seront assez puissants pour supporter la version plus élaborée de Vista dotée de l'interface graphique en 3D baptisée Aero.

Les prix des systèmes disponibles dans les magasins spécialisés varient de 140 à 215 euros selon la version. Le nouveau programme sera également installé par les fabricants d'ordinateurs personnels sur leurs nouveaux modèles. « Dans l'année, 8 à 9 millions de PC seront livrés en France dont la moitié pour le grand public et la plupart seront équipés de Vista », souligne Didier Burdinat, directeur de la ligne de produits Windows chez Microsoft France. Selon le cabinet d'études iSuppli, un ordinateur personnel pré-équipé de Vista coûtera 20 % de plus qu'une machine fonctionnant avec Windows XP, la version précédente.

De son côté, Microsoft, qui a investi six milliards de dollars pendant les cinq années de développement de ce nouveau produit, assure que son nouveau système deviendra la plate-forme préférée des utilisateurs d'ordinateurs connectés à Internet. Le cabinet IDC prévoit que 100 millions d'exemplaires de Windows Vista seront vendus en 2007, soit 10 % du parc mondial.